Coton

Le saviez-vous?
Le commerce équitable constitue une solution pour réduire l’impact de la culture du coton sur l’environnement et la santé humaine

Le coton est l’une des cultures les plus polluantes au monde en raison des grandes quantités d'eau et de produits chimiques qu'il requiert. Selon les experts de l’ONU, l’utilisation globale des pesticides provoque, chaque année, la mort de plus de 200 000 personnes. Ces décès surviennent principalement dans les pays en développement. Le commerce équitable impose des normes pour assurer la santé et la sécurité au travail. De plus, la majorité du coton équitable est également biologique.

Le coton génétiquement modifié compte pour 81% de la production mondiale. Les petits producteurs de coton font face à une pression économique grandissante qui les force à adopter ce type de semences. Pour se les procurer, la plupart doit s’endetter. En Inde, le taux de suicides est extrêmement élevé chez les producteurs de coton.
Le commerce équitable interdit l’usage de semences génétiquement modifiées. De plus, il aide les petites exploitations de coton à établir des relations commerciales à long terme avec des commerçants qui n’hésitent pas à payer une partie de leur commande à l’avance pour leur permettre de préparer leur récolte.
Plusieurs personnes productrices de coton vivent sous le seuil de pauvreté. Elles n’arrivent pas à concurrencer le coton américain, une industrie fortement subventionnée. Cette concurrence déloyale a pour effet de réduire le prix du coton sur la marché international.
Le prix minimum garanti assure un revenu aux personnes qui produisent le coton du réseau équitable. La prime équitable peut être investie pour réduire les coûts de production, grâce à l’achat d’équipements et à des formations.
L'industrie du vêtement est caractérisée par de mauvaises conditions de travail et de longues journées. Les travailleuses et les travailleurs qui tentent de former un syndicat font face à des menaces de mort ou des agressions physiques . Le travail des enfants est largement répandu et ce, à toutes les étapes de la transformation du coton.
Il existe une nouvelle certification pour l’industrie du textile qui s’applique à l’ensemble des étapes de la transformation. Les entreprises impliquées dans ce processus doivent prouver qu'elles respectent les normes de l'Organisation internationale du travail (OIT), notamment en matière de rémunération, de travail forcé, de droit à l'organisation collective et d'âge minimal des travailleurs.

Comment produit-on le coton?

  • Le coton graine est récolté durant la période de floraison du cotonnier.
  • Lors de l’égrenage, les graines sont séparées de la fibre.
  • La fibre de coton est nettoyée, transformée en fil, puis le fil est transformé en étoffe en le tissant ou en le tricotant, puis en lui appliquant des teintures et des finitions.
  • La dernière étape: les étoffes sont transformées en produits finis (vêtements, tissu d’ameublement).
  • Les États-Unis sont au premier rang des exportateurs de coton. 90% de leur production provient de semences génétiquement modifiées. Une grande proportion du coton équitable est également certifiée biologique.
Et le consommateur dans tout ça?
  • La Chine et l’Inde sont les plus grands producteurs et les plus grands consommateurs de coton.
  • Le coton représente près de 50% de tous les tissus fabriqués dans le monde.
  • Une grande proportion du coton équitable est également certifiée biologique.

Alors, qu’attendez-vous? Allez vous procurer du coton équitable chez un détaillant près de chez vous!

Où acheter du coton équitable
Autres produits équitables